Journée mondiale de l'eau.La Journée mondiale de l'eau est une journée de sensibilisation pour une gestion durable des ressources en eau. Instituée par l'Organisation des Nations Unies depuis 1992, elle est célébrée le 22 mars de chaque année.

L’eau douce est la ressource la plus importante pour l’humanité. C’est la condition de toute vie sur notre planète, un facteur de croissance ou de limitation de tout développement social et technologique, une source possible de bien-être ou de misère, de coopération ou de conflit.

Afin d’assurer la sécurité de l'approvisionnement en eau, nous devons protéger les réseaux hydriques vulnérables, atténuer les impacts des catastrophes liées à l’eau telles que les inondations et les sécheresses, sécuriser l’accès à l’eau et à ses services et gérer les ressources en eau de façon adaptée et équitable.

L’eau, c’est notre monde. L’Humanité en a besoin.

L’eau, c’est :

  • La santé : laver ses mains peut sauver une vie. Chaque année, plus d’un milliard d’êtres humains n’ont guère d’autre choix que d’utiliser de l’eau potentiellement dangereuse. Ainsi se perpétue sans bruit une crise humanitaire qui fait chaque jour 3 900 victimes parmi les enfants.
  • La nature : l’écosystème est au cœur du cycle de l’eau.
  • L’urbanisation : chaque semaine, un million de personne migrent vers les villes.
  • L’industrie : fabriquer une voiture utilise plus d’eau que remplir une piscine, 10 litres pour une feuille de papier, 91 litres pour 500 g de plastique.
  • L’énergie : l’eau et l’énergie sont des amies inséparables.
  • La nourriture : 3 500 litres pour produire 1 kg de riz, 15 000 litres pour 1 kg de viande de bœuf. L'eau est à la source de la sécurité alimentaire. L'alimentation en eau potable à travers le monde n'est pas encore assurée partout, et de nombreuses zones agricoles souffrent encore d'une alimentation médiocre, source de maladies et nuisibles au développement.
  • L’égalité : dans certaines régions, des femmes prennent 25 % de leur temps (200 millions d’heures) à chercher de l’eau pour leur famille au détriment de l’éducation de leurs enfants ou de la recherche d’un emploi rémunérateur.

(Source: UN-Water - World Water Day 2015 on Water & Sustainable)

Consultation du public

Dans chaque bassin hydrographique, le plan de gestion des eaux (SDAGE) et son programme de mesures, d’une part et le plan de gestion des risques d’inondation, d’autre part, fixeront pour 6 ans les objectifs à atteindre et les mesures à mettre en œuvre. Ils sont soumis à l’avis du public avant leur adoption fin 2015.

Pour participer à la consultation du public de votre bassin, suivez ce lien.

Le salon international de l'eau « hydrogaïa »

se tiendra à Montpellier les 27 et 28 mai 2015.